Histoire du Wing Chun

À ses débuts, pendant la dynastie Chin, l'apprentissage du Wing Chun était réservé à la famille des pratiquants et quelques privilégiés, jamais aux étrangers.

Voici l'histoire entourant la légende du Wing Chun. Il y a 200 ans, le temple Shaolin fut brûlé par la dynastie Chin.  Une pratiquante ayant atteint la maîtrise de son art, Ng Mui, a pu observé une lutte entre un serpent et une grue et cela lui inspira un style de boxe féroce.

Après des années à perfectionner ce nouvel art, elle l'enseigna à une fille nommé Yim Wing Chun. Cet art martial combine une position de base solide conférant un fort équilibre, une grande vitesse alliée avec une excellente défense.  Wing Chun signifie printemps éternel. 

De nos jours, le Wing Chun a plus d'un million de pratiquants et jouit d'une renommée mondiale.

 

 

 

retour à la page précédente